Les dosettes souples, est-ce bien ou mal ?

Les dosettes souples ont été inventés il y a 20 ans, depuis ce temps elles ont connues un succès phénoménal. Elles ont enfin permis aux personnes de préparer leur café parfaitement dosé, facilement tout en évitant le gâchis. Le problème est que ce produit individuel ne fait pas exception à la règle du suremballage. Son empreinte écologique se fait ressentir, et ce, depuis quelques années.

Une menace écologique

Dosette de café Nespresso en aluminium de toute les couleurs

Dosette de café Nespresso en aluminium

Alors qu’une dosette représente 1 café, cela fait donc un emballage par dose. À terme, cela représente un nombre colossal, constituant un amas de déchet difficilement recyclable. Ces produits sont aussi souvent mis dans les mauvaises poubelles ce qui n’aide pas au recyclage de ces produits. Les capsules Nespresso elles sont en aluminium ce qui complique encore plus le processus. Enfin les dosettes ont causé tellement de dommages que son inventeur John Sylvan à ouvertement déclarer regretter son invention à cause de son impact environnemental.

Une alternative encourageante

dosette de café ese plus rapide

Dosette de café ESE pour un espresso rapide

Alors que l’impact nocif sur l’environnement continuait d’augmenter, des solutions étaient cherchées. L’une d’elle à été l’invention des dosettes ESE, ce sont des capsules souples permettant de servir rapidement un expresso. Ces dosettes ont la particularité d’être biodégradables, et donc de ne pas laisser d’empreintes nocives sur l’environnement. Enfin John, le créateur des dosettes a aussi encouragé les consommateurs à ne plus se servir de capsules car selon lui : se servir d’une cafetière n’est pas compliqué ! Après tout, cela reste tout de même la meilleure solution pour couper court à ce fléau, ne plus les acheter. Ou alors acheter des dosettes ESE afin de limiter les dégâts.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *