Les manières de consommer du café africain

 Si le café est l’une des boissons très prisées des populations des pays occidentaux, peu de peuples africains, en revanche, en consomment, à l’exception de ceux d’une poignée de pays d’Afrique, dont l’Éthiopie, le Cameroun ou encore le Sénégal. Quelles sont alors les habitudes et manières de boire du café dans ces pays africains ?

L’Éthiopie, dans le top 5 des producteurs de Grain de café

cafe ethiopieCe vaste pays de la corne de l’Afrique est classé, par l’Organisation Internationale du Café (OIC) au 5ème rang des pays producteurs de café en grains, des variétés Arabica et Robusta, à travers le monde. Par la même occasion, il fait partie des grands fournisseurs de café, aussi bien moulu qu’en grains, du marché mondial, outre la consommation locale. Ce qui lui vaut son économie prospère. Cependant, la consommation de café d’Éthiopie est encore loin d’être ancrée dans les habitudes quotidiennes des Éthiopiens. Un récent rapport d’un organisme de sondage africain fait savoir que la consommation de café d’Éthiopie n’est que de 200 tasses par habitant par an. Moindre, par rapport à d’autres pays, comme ceux d’Europe. Mais le peuple éthiopien n’en est pas moins le plus grand consommateur de café de tout le continent d’Afrique. À preuve, les dernières statistiques indiquent une consommation locale de 127.000 tonnes de café d’Éthiopie par an chez tout le peuple de ce pays.

Déclin de la production de café Cameroun

La caféiculture du Cameroun traverse une zone de turbulence depuis cette dernière décennie, à cause de la crise économique et le découragement des planteurs qui se sentent, pour leur part, négligés par l’État. Pourtant, ce pays a toujours été l’un des plus grands producteurs et exportateurs de café  avec 50.000 tonnes du type Robusta et plus de 13.000 tonnes d’Arabica il y a 10 ans. En 2016, cette production a dégringolé à 20.000 tonnes. Quant à la consommation de café-Cameroun, la population est friande de cette boisson si bien que l’État organise régulièrement un festival du café, baptisé « Festicoffe ». Ce festival met en relief les variétés, arômes, qualités et vertus ainsi que les dernières tendances autour du café Cameroun.

Le café sénégalais, boisson populaire

café afriqueDès que l’on parle de café sénégalais, on comprend immédiatement le « touba ». Cette boisson, devenue très populaire dans le pays, est issue de mélange de café Arabica avec du poivre noir de Guinée qui lui confère son arôme et sa saveur plus accentués. D’ailleurs, le touba est un breuvage symbolique dont l’origine remonte à la Fraternité des Mourides. La consommation de ce type de café sénégalais est devenue un rituel et il était servi dans les cérémonies rituelles et religieuses. Mais sa popularité est telle qu’aujourd’hui, ce café sénégalais, le touba, est même vendu, dans des petites tasses en plastique, dans les rues de la capitale, Dakar et ses périphéries par des commerçants ambulants. De même, le touba est décliné en sachets de café moulu instantané, commercialisés dans toutes les épiceries de quartier.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *