Partez à la découverte du café péruvien

Le café de ce pays a connu depuis quelques années une hausse de sa demande au niveau international. Ce phénomène a même amené à sa certification. Il s’agit en effet d’un produit biologique d’une qualité exceptionnelle. Le Pérou est aussi le premier producteur et exportateur de ce produit au niveau mondial. Découvrez ainsi toutes les spécificités de ce café d’exception.

Les conditions de culture du café au Pérou

perou alpaga

La culture de café représente 7 % des cultures dans le pays. Généralement, la caféiculture se retrouve dans les montagnes ou encore sur le littoral et essentiellement dans les zones forestières bénéficiant d’un bon ombrage. 98 % du café de ce pays est produit dans des régions boisées et par de petits paysans. On compte à peu près 160 000 producteurs de café dans le pays et ces derniers cultivent sur une surface allant de 8 à 10 hectares. Les petits producteurs se regroupent en coopératives pour pouvoir faire face aux problèmes liés à leurs activités et ainsi améliorer nettement leur quotidien. La qualité de ce café se base surtout sur l’attention des nombreux petits producteurs du pays. Cependant, il faut dire que la nature y est pour beaucoup.

Effectivement, l’Amazonie péruvienne est l’endroit de prédilection pour planter du café. Ce sont les conditions climatiques qui y règnent telles l’humidité et l’ombre, qui seront favorables à son développement. 70 % du café du Pérou est vendu en tant que produit bio, mais il faut savoir qu’il est difficile de garantir l’authenticité de ce critère. Il est ainsi largement répandu dans les circuits internationaux des filières équitables. Une des particularités qu’a aussi apporté ce commerce équitable est l’abandon de la culture sur brûlis autrefois pratiqués par les paysans, au profit de pratiques agro-écologiques pour préserver l’environnement et ainsi opter pour une agriculture durable en forêt amazonienne. Les meilleurs cafés du Pérou viennent principalement de Chanchamayo, de Cusco ou encore de Norte et Punto.

Les spécificités du café péruvien

cafe perou

Parmi les cafés les plus fins du pays, on retrouve ceux qui ont un goût délicat et présentent une légère pointe d’acidité. Mais c’est encore grâce à sa diversité climatique et topographique que le Pérou dispose d’une large variété de flores en général, dont le café. De plus, tout comme les vins, les cafés ont aussi leurs terroirs. Le caractère du café arabica péruvien est ainsi lié à la terre, au climat, mais le critère principal est en fait l’altitude. Le café du Pérou a tout son temps pour pouvoir mûrir lentement et révéler la complexité de ses arômes et sa fine acidité. Certaines variétés, comme par exemple celle cultivée dans la forêt tropicale de Selva Alta a une rondeur et dispose d’un bon équilibre entre corps et acidité et enfin offre de jolies notes chocolatées.

 

Du bio jusque dans les étapes post-récoltes

Pour pouvoir détacher le café de son support, il est nécessaire de procéder à une circulation d’eau claire. Dans le cas de ce café, aucun additif ne sera utilisé. Pour cela, les grains de café seront baignés dans cette eau durant toute une nuit pour obtenir une fermentation naturelle. Le lendemain, les grains pourront être directement séchés au soleil.

Quelques conseils pour déguster son café péruvien.

Pour déguster son café de la meilleure manière, il est conseillé de moudre son café au dernier moment. Le but est de faire ressortir le maximum d’arômes pour apprécier ce produit de qualité.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *