Le meilleurs café jamaïcain

La Jamaïque est un véritable foyer de différentes cultures africaines, asiatiques, européennes et du Moyen-Orient. On peut découvrir cette

diversité dans sa tradition artisanale, sa richesse artistique ainsi que dans sa gastronomie. La Jamaïque est constituée de plusieurs régions montagneuses dans lesquelles sont plantées plusieurs variétés de café.

L’histoire d’un café hors du commun

La Jamaïque est plus souvent connue pour la bonne

musique ainsi que pour la plantation d’herbe. Pour les amateurs de café, leurs pensées vont directement au « Jamaica Blue Mountain». Le café Jamaïcain est un café à la fois connu et aimé dans le monde entier. On peut bénéficier de conditions propices, car ils sont cultivés entre 914 et 1600 mètres d’altitude. Le nom varie selon l’altitude de la plantation. S’il est cultivé entre 450 et 910 mètres, il portera donc le nom de « Jamaica High Mountain » et s’il est en dessous de 450 mètres, on le surnommera « Jamaica Low Mountain ou Jamaica Supeme ». Sur les flancs de la Montagne bleue, les caféiers poussent sur un sol riche, qui offre un excellent drainage, assistés par une végétation exubérante, et d’une brume nuageuse. Le climat ainsi que les caractéristiques du sol favorisent la culture et la qualité du café produit.

Comment préparer un bon café Jamaïque ?

Il est important de préciser que le café jamaïcain forme un délicieux mélange qui offre un goût délicat et unique. Pour une saveur encore plus délicieuse et intense, il suffit d’ajouter de la crème chantilly ou de la crème mi-montée, du sucre, du rhum et des glaçons. Le tout sera versé dans un verre bien froid avant d’être saupoudré d’un peu de noix de muscade. Au cas où le mélange devient amer, un peu plus de sucre est conseillé. On ne parle pas d’un simple café bassiné de liqueur, son goût et sa consistance rendent le café jamaïcain unique et hors de pair.

Du café Jamaïque pour tout le monde

L’appellation « Blue Mountains » regroupe certainement la meilleure production des

cafés de Jamaïque. Les principales entreprises de transformation de café, en l’occurrence Clydesdale, Mavis Bank et Wallenford Coffe Company, de même que les deux principales exploitations dotées d’une licence d’exportation, Clifton Mount Estate et RSW Estates envoient les meilleurs produits au marché. Car seuls les grains issus des bons territoires sont conditionnés en petite barrique. Malgré son prix, dû à sa rareté et également à son originalité, le Blue Mountains mérite le détour. Un prix qui varie selon le pays d’exportation. On peut aller de 56 dollars ou 45,5 euros par livre de 453 g aux États-Unis, à 72 dollars ou 58,5 euros au Japon. En France, on le trouve autour de 100 euros voire un peu plus pour un kilo.

En bref, le   peut être consommé fréquemment vu qu’il ne contient que 1,24 % de caféine. Même s’il est considéré comme étant le café le plus cher au monde, on ne peut pas ignorer que c’est l’un des meilleurs. Ces détails peuvent être ressentis à la première dégustation de celui-ci. Avec ses arômes gourmands, raffinés et juteux, le café Jamaïcain n’en finit pas de faire plaisir aux papilles des amateurs de café.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *